Un renard croisé et non un « renard de feu »

Cette photo d’un renard à la robe noire et rousse flamboyante fait le buzz, notamment sur Twitter et Facebook où elle est accompagné d’une description indiquant qu’il s’agirait d’un « renard de feu » et qu’il serait « un des animaux les plus rares du monde ».

Pas si rare

Il s’agit en réalité d’une variante de pelage du renard roux. Oui, Vulpes vulpes, l’espèce de carnivore sauvage la plus répandue sur la planète. Cette jolie robe est rare chez les renards du continent Européen mais elle est présente chez 30% des populations d’Alaska et du Canada. Il est donc faux d’affirmer qu’il s’agit d’un des animaux les plus rares du monde.

Renard croisé

Par ailleurs, un renard avec une telle robe est appelé « renard croisé » et non « renard de feu ». Ce nom n’a rien à voir avec un croisement génétique. Il vient du motif qui s’étale sur le dos et les épaules et qui a vaguement la forme d’une croix. En anglais, il est appelé « cross fox ». Une rapide recherche sur Flickr avec ce terme et on trouve rapidement de nombreuses photos de renard avec ce pelage.

La course aux likes

On peut remercier le journaliste de la RTBF qui a pris le temps de remonter à l’origine de cette photo. L’auteur s’appelle Sam Gaby et il vit au Canada. La photo originale a été postée sur Reddit. On remarque tout de suite que les couleurs sont nettement moins saturées que sur la publication qui fait le buzz.

Pourquoi altérer une photo montrant un renard qui est déjà splendide au naturel ? Et pourquoi l’accompagner d’un commentaire sensationnaliste et erroné ?

Rectifier l’information

On ne peut que déplorer que cette course aux likes pousse certains à propager de fausses informations sur la faune sauvage, surtout que ces publications ont été partagées plusieurs dizaines de milliers de fois. D’ailleurs, les auteurs de ces publications sur Facebook et Twitter m’ont tous deux bloqué dès que je leur ai indiqué (poliment) que leur publication était erronée…

Alors si vous voyez passer cette photo, n’hésitez pas à rectifier le tir avec cette infographie :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *